CINÉMA – RÉFLEXION

Supprimer l’anecdote au cinéma ? Non… La MULTIPLIER. Dans la vie de tous les jours, nous vivons parfois des anecdotes (nous nous les racontons et c’est de la fiction…) Et nous sentons autour de nous des millions d’autres anecdotes. Au cinéma, nous sommes fixés sur une seule, qui nous envahit… Il faudrait arriver à retrouver cette diversité, cette multiplicité des anecdotes, des directions dans lesquelles notre esprit s’engage, dans certains moments de réceptivité exceptionnelle et de rêverie très profonde. Ce serait ainsi le réalisme le plus PROFOND, puisqu’on retrouverait, sans différence de nature, mais approfondies et maîtrisées, les découvertes les plus PROFONDES de la réalité du monde dans le monde de la fiction… C’est dans une telle direction que s’engage Resnais et certains le suivent. Ils ont raison. Mais il faut pouvoir le faire… Je ne me sens encore capable que de la linéarité et de l’unité anecdotique, autrement dit un scénario solide à quoi m’accrocher.


« Réalité du monde et monde de la fiction… »

Note écrite à 19 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *