VÉCU – VACANCES

Finies, mes « vacances » hors de Paris. Autant dire que je n’en ai pas prises. Mais je m’en fous. À quoi me sert de voir la mer sans pouvoir la sillonner ou m’y plonger vraiment ? J’aime mieux me passer carrément de vacances, rester à Paris où, au moins, je pourrais aller au cinéma, plutôt que de jouer les vacanciers sans moyens. J’aime mieux attendre. Un jour ou l’autre, j’aurai les vacances dont je rêve et peut-être sera-ce plus que des vacances… (un film… ?) Les vacances et tout ce qui les entoure seront intégrés à un ensemble qui les dépassera (j’utiliserai le bleu, le ciel, la vitesse, le vent, le blanc, le soleil, les bateaux, les avions, le rouge, les voitures, mais sans m’y arrêter. Purs moyens.)

– Note écrite à 19 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *