CINÉMA – POLITIQUE – NOTES DE VISIONNAGE – MADELEINE RIFFAUD

21 h 10. Projection du film de Madeleine Riffaud. Actuellement, un gars parle. Je ne sais pas qui c’est.
Vietnam à 10.000 km des USA. Climat tropical, chaud et humide (trois mois d’hiver à Hanoï. Aucun au sud) Température habituelle : 35 à 45 °. Nature hostile mais grouillante de vie à la préhistoire (tigre → sangsues d’arbres et d’eau) Arrive le peuple vietnamien
Sud = région riche avec une civilisation connaissant la culture irriguée du riz (sur champ horizontal) → ils ont fait la culture sur paliers
Femmes et hommes y travaillent
Ils ont repoussé la jungle et transformé les terres en rizières
Au XVIIe : arrivée dans le delta du Mékong (riche)
Sécheresse → abandon des villages
Tradition de labeur — de lutte
Génies tutélaires : héros de la nation (lettrés – philosophes – rois – militaires)
80 ans de colonisation (sud → nord → centre)
Empereurs fantoches mais résistance populaire (lettrés)
2e génération : bourgeoisie nationale (par intérêt aussi + utopie = exemple : ils voulaient école en langue vietnamienne de (actuellement : au sud : pas encore ← interdit. Cette bourgeoisie répand l’écriture latine.
Soulèvement : répression impitoyable par les Français
1930 : parti communiste indochinois fondée par Ho Chi Minh (qui a appartenu au parti socialiste SFIO en 1911 – 1920 et au PCF après le congrès de Tours de 1920) parce que le PC préconisait l’indépendance des pays colonisés et l’alliance des classes ouvrières
1931 : soulèvement dans le centre (provinces côtières)
Vieille civilisation vietnamienne. Soulèvement paysans qui prennent le pouvoir → emploi de l’aviation (1re fois dans les guerres coloniales) (soulèvement des soviets du Néam (?) → réunions clandestines paysannes (en mai 1932 : célébration de la Commune de Paris)
Le colonialisme a fait mûrir la formation de la nation vietnamienne (← brassage)
Pire famine : 1945 (3 millions de mort) → éclatement du cadre du village. Déplacements de populations suivant les besoins des colonialistes
Tous les chefs du soulèvement vietnamien ne sont pas morts au bagne ← 1936 : succès du Front populaire. Ouverture des bagnes
2e guerre mondiale : occupation par les Japonais (avec la complicité du gouvernement français). Le peuple n’a pas considéré les Japonais comme des libérateurs
Maquis → insurrection d’août 1945 → République démocratique du Vietnam prête à l’amitié avec la France
Les colonialistes tentent de rétablir leur emprise → 8 ans de lutte terminés par Dien Bien Phu (1954)
On devait cela au fait que l’armée bénéficiait du soutien de toute population
(Henri Martin libéré en 1953)
20 juillet 1954 : accord de Genève (France – République démocratique du Vietnam – Laos – Cambodge – URSS – Grande-Bretagne – Sud Vietnam – République populaire de Chine) Les USA refusent leur signature mais promettent de respecter les accords
Ngo Din Diem : octobre 55 → terreur contre les appliquants des accords de Genève (division de la population en légaux – semi-légaux et illégaux) Troupes spéciales commandées par le frère de Ngo Din Diem conseillées et payées par les USA (250.000 dollars par mois)
Le 6 juin 1959 : proclamation d’une loi instituant des cours martiales avec une seule sanction : la mort.
L’insurrection a commencé au sud du Sud Vietnam.
République démocratique Nord vietnamienne : première victoire = contre la faim (provision de riz) 2e : contre la maladie 3e : contre l’analphabétisme (98% de la population sait lire) Éditions en langue vietnamienne
changement dans l’attitude officielle française vis-à-vis de cette guerre (application des accords de Genève) Il faut : condamnation des US – reconnaissance du F. N. L. – relations diplomatiques avec le Nord Vietnam
Chef du front : Guyen Houto

Note écrite à 19 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *