VÉCU – CINÉMA – COURT MÉTRAGE « L’AVEUGLE »

Travailler pour scénario Voltaire l’aveugle ( mystification )


Un aveugle dans un couloir du métro. Au début, on le voit marcher dans un couloir d’un air décidé, donnant de grands coups de canne dans le mur qu’il longe, comme pour jouer… Il est jeune, assez beau. Une fille, profitant de l’endroit désert, essaie de lui piquer son fric, épars dans un chapeau. Il la chope, elle se débat, le traite de salaud car elle croit qu’il n’est pas vraiment aveugle car il l’a prise avec aisance, le griffe puis pleure. Il menace d’abord de l’emmener aux flics, il se lève et l’entraîne. Un monsieur «bien» lui demande s’il ne veut pas qu’il l’aide à emmener cette jeune dévergondée. Il lui répond sèchement : «Foutez moi la paix : je me démerderai seul…» Après ça, il rigole avec la fille : «T’as vu ça, hein ? Je l’ai remis à sa place, ce vieux con…» et il lui propose de s’associer et qu’elle lui prenne le bras et fasse mine de le guider en mendiant comme s’il était vraiment aveugle… ( Compréhension de la jeunesse. Révolte commune)


Il la baise avec ardeur.


2ème séquence ( et dernière ) : ( non écrite )

Note écrite à 19 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *