VÉCU – CINÉMA – RESNAIS – « DELPHINE »

Aujourd’hui : grève du métro. Je suis resté à la maison. J’ai traîné. Je n’ai rien fait. Si : j’ai écrit, à Jo et à Zyf. Il est maintenant 20 h 25. Je suis au lit.


Je commence ce nouveau carnet. Mais une nouvelle période de ma vie commence-t-elle ?


10 h. Je rallume. Excitation. Besoin physique d’agir, de me battre.


Je « réussirai ». Je ferai tout pour ça. J’arriverai à avoir les mains libres, l’argent, la puissance pour créer ce qui me plaît.


Monde de lutte. Je connaîtrai des gens ; si mes idées sont bonnes, si ce que je fais plaît, séduit, pourquoi pas moi… ?


Et puis… Après l’excitation, toujours, je me calme. Je me dis que je me fais des illusions, que je m’emballe.


Gamin, pauvre type paumé, seul, sans moyens… les gens qui m’intéressent n’ont pas le temps de s’intéresser à moi. Pour Resnais, par exemple, je parie 10 contre 1 que ça finira par tomber à l’eau. Pourtant j’ai une arme : l’obstination, la patience. Il faut être patient. Et puis il y a le hasard… la chance… avec qui on doit aussi compter, en bonne comme en mauvaise part…


Utiliser « Delphine ». Je l’ai trop laissé dormir… La montrer. Ciné-clubs. Personnalité, etc.


Objectif : — rencontrer des gens — faire un stage. Travailler sur un plateau. — me faire produire

Note écrite à 19 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *