2 réflexions sur « CINÉMA – DIMENSIONS – RÉFLEXION »

  1. J’aime relever les aspects prémonitoires de ces notes. Parfois, ça tombe à côté, comme ici. La télévision murale est bel et bien parmi nous depuis la généralisation des écrans plats, qu’on peut accrocher au mur si on veut.

  2. Tu as raison, je me suis fait la même remarque en numérisant cette note. Je me suis trompé sur ce point. Mais j’ai moi aussi été frappé moi-même de l’étonnante justesse de certaines de mes anticipations… Pas forcément d’une manière littérale, d’ailleurs, mais de façon transposée, comme cette notion de « micro-durée » que j’explorais dans le cerveau individuel, travers la « micro-durée » du rêve, de l’intuition ou du réflexe, et qui est omni-opérante aujourd’hui dans le « cerveau planétaire » (avec ses vertus et ses conséquences tragiques, d’ailleurs, comme ces crises économiques provoquées par un réseau d’ordinateur qui pense en des « micro-durées » si brèves et puissantes qu’il en devient incontrôlable…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *