CINÉMA

Succession de passages de voitures, de piétons. Même sens et sens inverse. Intercaler les plans de chats et de chiens. La neige, qui recouvre tout (*), fait perdre les moyens de situer un objet, ainsi tout semble se passer au même endroit dans une blancheur omniprésente.


Les plans généraux de rues pleines de neige doivent être très courts (et montés à la file ?)


Écourter au maximum les panoramiques


Supprimer si possible les zooms


Voir s’il n’est pas possible de monter ces plans avec d’autres trucs en 8 mm qui me restent… (exemple : école sous la neige et école sans neige — enfants)


Pour les personnages monter très très court

1966.01.11
Trois personnages différents on reprend le montage (+ G. P. d’objets recouverts de neige (*) : banc — brouette — table. Si trop situé : supprimer…)


Ici tout est dans le montage


Aussi : faire se succéder G. P. (mais G. P. situés et plans généraux de rues (par exemple) → impression d’élargissement, de découverte)


Chercher une musique. Orgue ? Ou jazz (Coltrane)


Je rentre

Note écrite à 19 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *