VÉCU – AGNÈS

(Dessin d’Agnès pendant balade après déjeuner (thaï rue des Ciseaux) de Saint-Germain à Censier, en passant par la Sorbonne (souvenir de ses études) et le Panthéon où elle a sa photo parmi des centaines d’autres (installation photographique autour du dôme) (elle le sait, mais on ne l’a pas trouvée) puis la Contrescarpe (café).

– Note écrite à 68 ans

VÉCU – AGNÈS – 1ÈRE DES 4 FEMMES DE MA VIE : JOCELYNE – VIOLENCE

Elle vient de m’appeler pour me souhaiter une bonne Fête des Pères. Je ne savais même pas que c’était le jour de cette fête ! Je vis en dehors d’à peu près tout !
Quand elle a appelé, était justement en train de transcrire une de carnet la concernant, une note particulièrement douloureuse (*), à la relecture de laquelle j’avais refoulé mes larmes (chose que je n’ai pas réussie à faire hier, pour une autre note, ne pouvant m’empêcher d’éclater en sanglots lamentables…)
Une épreuve…
Pourvu qu’elle apporte quelque chose…

(*: Celle où j’évoque lutte physique avec sa mère, devant elle…)

– Note écrite à 68 ans