VÉCU – AGNÈS – FEMMES

Ruby pas disponible pour une histoire sentimentale : trop de soucis, trop de pensées dans sa tête. Et puis je crois que je lui plais pas. C’est tout.
On ne va pas passer l’année là-dessus ! « Laisse béton » me dit Agnès.


Agnès me réconforte en disant, à propos de Ruby : « Elle est con : elle a raté l’occase de sa vie. C’est ça qu’il faut te dire ! »

– Note écrite à 43 ans

VÉCU – AGNÈS – AUTRES

Hier : allés écouter groupe Philippe. Après : passés chez Alex (bordel incroyable !) Fumé plusieurs pétards. Défonce incroyable : hilarité générale.
C’est notre première défonce commune, Agnès et moi… !
Image de la fin du XXe siècle : un Père passant le pétard à sa fille… !


 (1h45)
Les invités viennent de repartir. Sommes restés bavarder tous les deux, Marc et moi. Grande complicité entre ce mec et moi.
La soirée a été profondément bonne. Grande connivence entre tout le monde.
Agnès : brillante – attirant tout le monde par sa pertinence et son ouverture d’esprit (17 ans et demi !)
Éliane : psychanalyste. Elle n’a pas fumé (fait circuler un joint) car le hasch la rend extralucide et apparemment ça lui fait peur
Danielle : réservée comme à son habitude, mais son grand sourire disait qu’elle était bien.
Roger : le cinéaste. Point de mire. Séduisant. Il est bien entré dans la musique (Stevie Wonder – José Feliciano – les Doors)
Christine : fatiguée. Préoccupée par l’imminence d’une opération (un kyste). Elle a apporté trois roses (pour les trois hommes) mais l’une manquait, décapité. Elle s’est accrochée dans mon pantalon avec sa bague-tigre !
Marc : très content de la qualité des gens présents à la soirée bien que son désir concernant Éliane ait toutes les (mal)chances d’être insatisfait !
Moi : porte-parole du bonheur du groupe. Celui qui dit et qui met la musique. Je me sens rayonner.
Raconté le filmage de la naissance d’Agnès.
Parlé du bébé retenu par l’accoucheur.
Éliane : « Parce qu’Agnès a bien voulu attendre… ! » !!!! En une petite phrase, elle ouvre une porte immense !


C’était la première bouffe depuis longtemps (j’oublie repas avec Hervé L. et Laurent) Je veux dire avec des femmes invitées ! (j’ai fait un bourguignon exquis). C’était quand, la dernière bouffe ? Je ne sais même plus. Impression de revivre.
Sur sept personne, il n’y en avait cinq qui avaient fait ou faisaient une analyse…

– Note écrite à 43 ans

VÉCU – AGNÈS

Soirée à coups de fil (Agnès, qui veut sortir avec Philippe R. que j’ai donc invité à dîner (je monte les coups pour ma fille !)

[11 h : Marc m’appelle. Agnès flippe suite à ce coup de fil car sa mère la fait chier pour son boulot de classe. Elle veut venir chez moi. (Pourtant : pris Jocelyne téléphone pour lui dire plein de choses positives mais Jocelyne n’est pas vraiment détachée de moi, je crois…)]

– Note écrite à 43 ans